Constructions

Bâtiments d'Ecoravie

Les 3 bâtiments d’habitation sont construits avec des matériaux biosourcés naturels et sains (bois, paille, terre), des techniques locales tournées vers un développement durable. Pour améliorer notre expérience de la construction, les bâtiments sont construits les uns après les autres. Cela nous permet également d’optimiser notre « main d’œuvre ultra-locale » : des habitants ou futurs habitants !

Une conception bioclimatique

Logement bioclimatique

L’implantation et l’orientation des constructions participent à la maîtrise des dépenses énergétiques. Pour profiter au mieux du soleil, les pièces de jour sont orientées plein Sud. La surchauffe est compensée par des protections solaires comme les coursives en casquette.

Un système de chauffage basé sur le solaire passif

Grâce à l’orientation des bâtiments et la disposition intérieure des pièces, c’est le soleil qui chauffe l’intégralité des appartements grâce à des serres bioclimatiques (seulement dans le 1er bâtiment) et à des espaces tampons comme les vérandas d’entrée (EST et OUEST). Aucun système de chauffage autre que l’apport solaire passif n’est prévu.

Dans le 2e bâtiment, le travail avec un thermicien sur l’analyse de l’existant nous a permis d’améliorer et d’optimiser les coûts et les techniques constructives. Ainsi par exemple, les serres bioclimatiques ont été remplacées par du triple vitrage à châssis fixe plus large au sud.

Toitures photovoltaïques et panneaux solaires thermiques

Les toitures sont presque entièrement recouvertes sur les faces SUD par des panneaux photovoltaïques (soit une surface totale de 550 m²) intégrés dans l’épaisseur de la couverture. Une part de la toiture photovoltaïque est réservée à notre auto-consommation d’électricité, l’autre alimentant le réseau.

Des panneaux solaires thermiques sont intégrés dans les gardes-corps SUD des bâtiments afin de couvrir la totalité de nos besoin en eau chaude (ballon d’accumulation commun par bâtiment). Pour le 2e bâtiment, nous avons fait le choix d’installer un système de bouclage de l’eau chaude sanitaire, permettant d’éviter de gaspiller l’eau en attendant que l’eau monte en température.

Choix de matériaux de construction

Tout en restant dans un coût raisonnable, la mise en œuvre de la construction est faite au maximum au moyen de matériaux écologiques, notamment :

  • Caissons bois avec isolation en bottes de paille, préfabriqués en usine pour les murs périphériques;
  • Structure bois pour les planchers intermédiaires avec isolation phonique en fibres végétales;
  • Coursives et terrasses en bois (douglas, mélèze, robinier);
  • Revêtement des sols intérieurs : parquets, carrelage, linoleum naturel;
  • Enduit en terre crue (issue du terrain) apportant de l’inertie;
  • Revêtement des façades en bardage douglas.

Les intervenants

De nombreuses personnes participent à ces travaux, bien dans la bonne humeur :

  • Des prestataires
  • Des bénévoles, accueillis lors de chantiers participatifs
  • Des « écoravissants » habitants ou futurs-habitants, qui ont choisi ou non d’être valorisés financièrement pour un travail régulier
  • Des stagiaires

Merci à tous !

Le chantier du premier bâtiment en images






Réalisation Bob Breneur

Vous pouvez partager cet article :