Dialogue avec les sangliers

De la joie d’être si près du village et en même temps, en pleine campagne !

Dame Nature s’est invitée en force à Ecoravie avec les sangliers. Avec quelle puissance ont-ils labourénos plate-bandes fleuries, renversé le gros pot du citronnier, retourné avec acharnement la prairie. Ils sont venus et revenus.

Avec persévérance, les jardiniers ont replané les cosmos couchés à terre, les pieds de vigne déracinés, les pensées bousculées, les cassissiers retournés. En vain?Les jardiniers ont même entamé un dialogue non-violent avec ces voisins sans foi ni loi. Mais en vain. Des barricades se sont élevées : ils ne respectent rien, c’est la loi du plus fort. Va-t- il falloir barbeler, électrifier ?

Heureusement, le potager est bien protégé par un grillage. Les laitues, la roquette, les épinards s’épanouissent tendrement.

2 réponses

  1. Marie-Noelle Gémonet dit :

    Savez-vous que les sangliers sont repoussés par l’odeur de l’urine de l’homme,il suffit d’en arroser le tour du jardin pour qu’ils ne s’y approche pas.C’est un repoussoir naturel et c’est simple de faire pipi dans un sceau ou un arrosoir!!!Je le fait chez moi et ça fonctionne très bien.Bien sur,il faut réinitialisé le terrain après une bonne pluie.
    Bravo pour votre initiative et réalisation d’habitat groupé..BON VENT!
    Marie-Noelle

  2. Raffu dit :

    Bonjour Marie-Noelle et merci, une tentative va être lancée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.